CLUB DE LECTURE – QU’AI-JE LU EN FÉVRIER 2013?

rosa candida

QUI EST L’AUTEUR:
image

ÇA RACONTE QUOI?
En route pour une ancienne roseraie du continent, avec dans ses bagages deux ou trois boutures de Rosa candida, Arnljótur part sans le savoir à la rencontre d’Anna et de sa petite fille, là-bas, dans un autre éden,
oublié du monde et gardé par un moine cinéphile.

J’EN PENSE QUOI?

Livre qui se lit facilement.. peut-être trop facilement? Peut-être que j’ai eu cette impression car le livre précédent m’avait paru trop ardu. Lorsque l’on passe d’un extrême à un autre, notre jugement en est certainement affecté.

J’ai été surprise qu’un tel livre est obtenu autant de distinctions
sincèrement. J’ai beau chercher, je ne cerne pas milles et une dimensions à l’histoires, ni autant de facettes aux personnages, au contexte.. 
C’est un texte, une histoire assez linéaire. Je n’y vois pas divers niveaux d’interprétations. 

Excepté cette petite déception, j’ai été fort heureuse de lire un livre facile d’approche. Ce livre est tombé à un moment de ma vie où j’avais
besoin de calme donc que le protagoniste se laisse principalement  »glisser » par la vie et les événements qui ose la traverser, ça m’a finalement bien convenu. 

Au niveau de l’action donc: pas grand chose. Le livre parle d’une personne normale, d’un humain biennnnn ordinaire à qui il arrive des choses ordinaires. Et donc, comme pour nous, ces choses ordinaires lui paraissent extraordinaire: vivre sa vie, vivre sa passion à l’encontre
de l’opinion de son père, vivre avec sa fille et la mère de son enfant etc. Voici donc un protagoniste normal, des parents normaux, une vie normale avec des hauts et des bas (il se fait opérer de l’appendicite!!! Wow!), des envies normales.. 

Je pensais que l’omniprésence du spectre de sa mère et de la rose viendraient apporter un peu de piment à l’histoire.. mais non, vraiment pas. La mère est morte, point. La rose a huit pétales, point. 🙂

Pourquoi un homme normal, simple, sans prétention, ne pourrait-il être l’héros d’une histoire? Pourquoi pas! 

Le GROS point agréable de ce livre, fut pour moi, la fin. La partie où le personnage devient un père et un partenaire amoureux est juste.. adorable. Un peu énervant, mais adorable. C’est beau, ça fait rêver tant de simplicité et de facilité! Pas de disputes, aucun obstacles difficiles à surmonter. Qu’on aimerait que ce soit aussi aisée de vivre une vie de couple et une vie de famille!!! Trop beau pour être vrai!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :